Quelle est l’histoire de l’Obélisque de la place de la Concorde ?

Publié le : 03 novembre 20214 mins de lecture

La place de Concorde est un lieu historique qui marque la France à jamais. S’étendant sur 8,64 hectares, elle est considérée comme la plus grande place de Paris. Son nom lui a été attribué en guise de marquage de la réconciliation française après les excès de terreurs de la révolution, de 1793 à 1794. En 1836, l’obélisque de Louxor a été érigé au centre de cette place. Imprégnez-vous l’histoire et découvrez le secret caché par l’obélisque de la place de la Concorde.

Un monument historique provenant du temple de Louxor en Egypte

Antérieur à la fondation de la capitale, l’obélisque de la place de la Concorde est considérée comme le plus ancien monument de Paris. En effet, sa construction remonte à la civilisation de l’Egypte ancienne. L’obélisque est un cadeau offert à la France par le vice-roi d’Egypte, Méhémet Ali, en 1829. Sous l’ordre du Rois Louis-Philippe, il est installé au centre de la Concorde le 25 octobre 1836. Projeté sur le soleil, l’ombre d’obélisque reflète l’image d’un cadran solaire. 

Un symbole de la reconnaissance de l’Egypte en vers la France

L’Obélisque de la Concorde est le monument le plus emblématique de la capitale parisienne. Symbole du rayonnement de la France, ce dernier présente un trône majestueux. Vieux de 3300 ans, ce joyau égyptien est fabriqué en granite rose d’Assouan. C’est un symbole de remerciement pour les travaux du français Champollion. Ce dernier a réalisé les traductions des hiéroglyphes égyptiens. Ainsi, un navire spécifiquement construit pour le transport de l’obélisque part de Toulon en avril 1831 et arrive sur le Nil. En avril 1833, ce même navire repart de l’Egypte. En décembre 1833, le navire qui transporte l’obélisque de Louxor atteint Paris.

 L’inauguration de l’Obélisque de la place de Concorde en 1836

Après avoir fait face au vent et à la tempête durant le transport de l’Obélisque de Louxor, la France peut enfin l’ériger le 25 octobre 1836. À cette occasion, 200 000 personnes sont présentes sur la place de la Concorde pour être témoin de ce grand spectacle. Mort en 1832, Champollion n’a pas eu la chance d’assister à l’achèvement de son œuvre. Réunis sur le balcon de l’hôtel la Marine, la famille royale applaudit la fin des travaux de levage. Ainsi, l’Obélisque de Louxor est devenu l’Obélisque de la place de la Concorde. Représentant le plus vieux monument de Paris, l’Obélisque de la place de  la Concorde reflète la gloire et la puissance de France.

Plan du site